Archives mensuelles : février 2013

Étude de l’American Society for Reproductive Medecine portant sur l’acupuncture lors de FIV

Je vous transmet les résultats d’une étude publiée par l’American Society for Reproductive Medecine en 2002 qui démontre l’efficacité de l‘acupuncture pour augmenter les chances de grossesse lors de FIV.photo maternité

Résultats en bref:

42,5% des femmes qui ont reçu des traitements d’acupuncture sont enceintes contre 26,3% pour celles qui n’ont pas eu d’acupuncture.

http://www.comoxvalleyacupuncture.com/pdf/paulus%20study.pdf

 

 

L’acupuncture pour les nuls

L’acupuncture pour les nuls

L’acupuncture, vieille de plus de 3000 ans, est une des composantes de la Médecine traditionnelle chinoise (MTC). Ce n’est donc pas d’hier qu’elle a fait ses preuves!

Petite définition de l’acupuncture

Elle consiste en l’introduction de fines aiguilles à des points stratégiques du corps pour rétablir l’équilibre énergétique, c’est-à-dire la santé. Selon la Médecine chinoise, une personne équilibrée est une personne en santé. C’est lorsqu’un déséquilibre s’installe que les malaises apparaissent.

L’acupuncture est une médecine holistique, c’est-à-dire qu’elle considère l’individu dans sa globalité, en prenant en compte autant son aspect physique que psychologique.

Originaire de la Chine, l’acupuncture est également présente au Japon, au Viêt Nam et en Corée. Les techniques utilisées peuvent différer.

Désormais reconnue officiellement par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le National Institute of Health (NIHL), l’acupuncture a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO en 2010.

Énergie, points et méridiens

Notre corps compte 12 méridiens sur lesquels se trouvent les 361 points d’acupuncture.

« L’acupuncture suppose l’existence d’une énergie vitale, le « Qi » (prononcer « tchi »), indispensable à la vie, qui circule partout dans le corps. Cette énergie est transportée par un réseau de canaux appelés méridiens. Ces derniers acheminent l’énergie dans tout l’organisme » 1 le long du trajet de ces méridiens, et à des endroits bien précis, se retrouvent les points d’acupuncture.

L’acupuncteur, un vrai détective

À l’occasion de votre première rencontre avec un acupuncteur, celui-ci vous posera plusieurs questions en lien avec la raison de votre consultation, mais également au sujet de votre état de santé général et vos antécédents. Il dressera alors votre bilan énergétique.

Pour établir un diagnostic énergétique, l’acupuncteur utilise l’interrogatoire, mais aussi d’autres outils.

Outils diagnostiques de la MTC
  • Interrogatoire : les 5 éléments et les 8 règles diagnostiques (Yin/Yang, vide/plénitude, chaud/froid, interne/externe)
  • l’observation de la langue
  • la prise des pouls
  • l’observation générale : teint, regard, posture.

Les outils diagnostiques nous permettent de poser un diagnostic énergétique. L’acupuncteur élabore ensuite son orientation thérapeutique et choisit les points.

L’acupuncture est un art, la sélection de points et l’approche privilégiée peuvent donc varier d’un thérapeute à l’autre. Cela est normal, voire même souhaitable.

Les Cinq éléments et le Yin/Yang

Le Yin/Yang et les Cinq éléments sont à la base de la théorie de la MTC. Tous les jours, l’acupuncteur travaille avec ces concepts pour tenter de comprendre chaque personne, chaque déséquilibre.

Le Yin et le Yang

Tout le monde a déjà entendu parler du Yin et du Yang. On a tous en tête le symbole qui les représente. Il se compose d’un cercle, formé de 2 grosses virgules, une blanche et l’autre noire, s’emboitant l’une dans l’autre. Dans le côté noir, on peut voir un point blanc et dans le côté blanc, un point noir. Le Yin et le Yang sont les 2 phases d’un mouvement cyclique. Opposés et complémentaires, ils portent en chacun d’eux le germe de l’autre. Donc, dans chaque Yin il y a une partie de Yang, et dans chaque Yang, une partie de Yin.

Yin Yang
Nuit Jour
Repos Activité
Lune Soleil
Terre Ciel
Froid Chaud
Automne-hiver Printemps-été
Femme Homme

 

Les Cinq éléments

La théorie des Cinq éléments est une grille d’analyse qui permet à l’acupuncteur de reconnaître et de classer les signes et symptômes d’une personne.

Selon vos réponses, on peut constater qu’un de vos organes est en vide ou en excès. Par exemple, plusieurs personnes ont le Foie en excès dans notre société. Effectivement, le stress, le tabac, le café, l’alcool l’affectent. Le Foie est alors en plénitude, ce qui peut résulter en une suite de malaises : douleurs menstruelles, SPM, migraines, irritabilité… À force d’être en excès, le Foie va attaquer le Cœur et la Rate et peut causer de l’insomnie, de l’anxiété et des troubles digestifs tels que des brûlements d’estomac et des reflux. En pratique, il faut donc calmer le Foie, mais aussi renforcer le Cœur et la Rate.

« Les Cinq Éléments ne sont pas des constituants de la nature, mais cinq processus fondamentaux, cinq caractéristiques, cinq phases d’un même cycle ou cinq potentialités de changement inhérentes à tout phénomène. »2

Les Cinq Éléments sont étroitement liés les uns aux autres. Un déséquilibre au niveau d’un organe affecte inévitablement un autre organe. « La Théorie définit un ensemble d’interactions entre les cinq Mouvements. Ce sont le Cycle d’engendrement et le Cycle de Contrôle. »3

À chaque élément est associé un organe, une émotion, une saveur, une saison, une couleur…

ORGANE

ÉMOTION

SAISON

COULEUR

BOIS

Foie Colère Printemps Vert

FEU

Cœur Joie Été Rouge

TERRE

Rate/Estomac Souci Entre-Saison Jaune

MÉTAL

Poumon Tristesse Automne Blanc

EAU

Rein Peur Hiver Noir

 

À la recherche des causes du déséquilibre

Afin de bien comprendre d’où vient le déséquilibre, mais aussi pour éviter que celui s’installe à nouveau, l’acupuncteur est à la recherche des causes du déséquilibre. En éliminant celles-ci, les traitements d’acupuncture agissent plus rapidement et les effets sont ressentis à plus long terme.

L’acupuncteur peut également vous donner des conseils sur votre hygiène de vie.

Causes internes : les émotions
  • joie
  • colère
  • excès de réflexion
  • tristesse
  • peur et frayeur
Causes externes
  • chaud/froid/humidité
  • alimentation
  • excès de tabac, alcool, café
  • excès sexuels
  • le travail
L’acupuncture au Québec

L’Ordre des acupuncteurs
Depuis 1995, les acupuncteurs du Québec se sont dotés d’un Ordre professionnel pour règlementer la pratique et protéger le public en surveillant la pratique professionnelle. L’adhésion à l’Ordre des acupuncteurs est obligatoire afin de pratiquer l’acupuncture au Québec.

L’Association des acupuncteurs
« L’Association des acupuncteurs est un organisme privé sans but lucratif formé par un groupe d’acupuncteurs. Leur mission est de diffuser et de promouvoir la médecine chinoise au Québec. L’adhésion à l’Association est volontaire. »

Le programme d’étude
Depuis l’automne 1986, le programme d’acupuncture est enseigné à temps plein au Collège de Rosemont. Ce programme de 3 ans est le seul autorisé au Québec. On y enseigne l’Acupuncture traditionnelle chinoise.

Références

  1. Tiré du site web de l’Association des acupuncteurs du Québec, Qu’est-ce que l’acupuncture?
  2. Macioca, Giovani. Les principes fondamentaux de la médecine chinoise, Éditions Satas, Belgique, 1992.
  3. Site web Passeport Santé, Cinq Éléments

Acupuncture et allaitement

L’allaitement, c’est tout simplement le moyen que la nature nous a donné pour nourrir notre bébé. Il n’y a rien d’exceptionnel à allaiter, c’est naturel.

allaitement, bonne prise du sein

Mais allaiter, c’est beaucoup plus que nourrir son enfant. C’est un moment de rapprochement physique et émotif avec notre bébé, un moment de douceur. C’est un petit temps d’arrêt qu’on prend pour se coller, pour être ensemble.

Les débuts de l’allaitement

Les premières semaines, voire les premiers jours, sont les plus importants pour l’allaitement. C’est là que tout se met en place. En tant que maman, nous devons accompagner et guider notre bébé pour qu’il apprenne à bien prendre le sein. Pendant cette période d’apprentissage mutuel, il faut user de patience et se donner le temps. Une fois l’allaitement bien installé (quelques jours pour certaines, quelques semaines pour d’autres), c’est simple et agréable!

 

Quand certaines difficultés sont rencontrées

Parfois, les débuts de l’allaitement ne se passent pas comme prévu. Par chance, on retrouve au Québec beaucoup de ressources disponibles pour vous aider et la plupart de ces services sont gratuits.

Quelques ressources pour vous aider en cas de problèmes ou de questionnement :

  • infirmières du CLSC de votre quartier
  • halte-allaitement au CLSC de votre quartier
  • marraines d’allaitement
  • votre sage-femme
  • consultantes en lactation

L’acupuncture est une alternative très intéressante pour traiter certains troubles d’allaitement. C’est une méthode naturelle, sans effets secondaires.

Les traitements d’acupuncture sont compatibles avec la prise de Domperidone.

Qu’est-ce que l’acupuncture?

L’acupuncture, vieille de 3000 ans, est une des composantes de la médecine traditionnelle chinoise. C’est une médecine holistique, c’est-à-dire qu’elle considère l’individu dans sa globalité, en tenant en compte de son aspect physique autant que psychologique.

Selon la médecine chinoise, une personne équilibrée est une personne en santé. C’est lorsqu’un déséquilibre s’installe que les malaises apparaissent.

Problèmes d’allaitement qui peuvent être traités par l’acupuncture

L’acupuncture s’avère efficace pour régler certains problèmes qui peuvent être rencontrés lors de l’allaitement :

  • augmenter la production de lait (même lors de réduction mammaire)
  • traiter les mastites et les abcès du sein
  • favoriser la montée laiteuse, entre autres suite à une césarienne
  • diminuer l’engorgement
Quand consulter un acupuncteur?

Avant de consulter un acupuncteur, il faut s’assurer que certains aspects de l’allaitement soient bien mis en place :

  • bébé a une bonne mise au sein
  • bébé tète entre 8 et 12 fois par 24 heures
  • les tétées sont efficaces : bébé mouille 6 à 8 couches par 24 heures (jusqu’à 3 mois)

Les infirmières en enfance et famille de votre CLSC peuvent vous aider. Plusieurs CLSC offrent aussi des haltes-allaitement où vous pouvez vous rendre sans rendez-vous pour rencontrer une infirmière ou une marraine d’allaitement.

La douleur, de même que les problèmes d’allaitement, ne sont pas normaux. C’est signe qu’il y a un petit quelque chose qui ne va pas. Souvent, en consultant, on trouve le problème et l’allaitement prend tout son sens dans le plaisir.

Comment fonctionne l’acupuncture?

En médecine chinoise, on peut classer les troubles d’allaitement en 3 catégories :

  • le vide
  • les excès
  • la stagnation (ça ne circule pas)

Lors   de la première rencontre, l’acupuncteur dresse votre bilan de santé selon la médecine chinoise. Il pourra alors établir un diagnostic énergétique pour votre problème d’allaitement: vide, excès ou stagnation.

En acupuncture, on tente toujours de trouver la cause du déséquilibre. Les causes les plus fréquentes pour les troubles d’allaitement sont :

  • accouchement (travail très long, césarienne, médication…)
  • fatigue accumulée (pas assez de repos dans les premières semaines)
  • mauvaise alimentation (la qualité mais aussi la quantité : on saute  parfois des repas dans les premières semaines car nous sommes bien occupées avec      bébé)
  • stress et anxiété
  • mauvaise mise au sein
  • nombre de tétées efficaces insuffisantes

En trouvant la source du déséquilibre, nous pouvons comprendre comment il s’est installé. Nous avons également moins de chance que le problème revienne une fois résolu.

Par la suite, l’acupuncteur détermine une orientation de traitement propre à chacune. Effectivement, il peut exister plusieurs points d’acupuncture différents pour traiter un même problème. Chaque femme est unique, chaque traitement l’est aussi.

En quoi consiste un traitement?

Pour traiter un problème d’allaitement, quelques rencontres peuvent être nécessaires (entre 2 et 6). À la suite de l’interrogatoire de la première rencontre, l’acupuncteur pourra déterminer avec vous un plan de traitement et vous donner quelques conseils sur l’alimentation et  l’hygiène de vie.

Les aiguilles sont installées et restent en place environ 25 minutes. Par la même occasion, vous profiterez d’un moment de détente bénéfique et pleinement mérité.

Dans la plupart  des cliniques d’acupuncture, vous pouvez venir accompagnée de bébé. Votre conjoint (mais aussi votre mère ou une amie) peuvent vous attendre avec bébé dans la salle d’attente. Vous ne serez donc pas loin si celui-ci vous réclame!

Quelques références

Lectures inspirantes

L’acupuncture pour les troubles digestifs de la grossesse

photo maternité

Les malaises digestifs sont quand même fréquents durant la grossesse. L’acupuncture est une option pour soulager ces maux efficacement. Edith Charbonneau fait le point.

Pour la plupart des femmes, une grossesse est un moment merveilleux dans une vie. Durant ces neuf mois, vous subissez de grands changements, autant sur le plan physique que psychologique. Un nouvel équilibre s’installe dans votre corps.

Bien que la grossesse ne soit pas une maladie, ce nouvel équilibre peut entraîner des inconforts. Si certaines femmes ne souffrent d’aucun malaise, d’autres par contre se sentiront incommodées à un moment ou à un autre. Dans la liste des inconforts de grossesse, les troubles digestifs sont parmi les plus fréquents. Effectivement, la plupart des femmes enceintes, à différent degré, souffrent de nausées-vomissement, de reflux ou de constipation durant leur grossesse. Certaines femmes se sentiront fortement incommodées, ce qui peut rendre la grossesse longue et difficile.

La prise de médicaments peut parfois soulager ces inconforts. Mais dans d’autres cas, ils n’aident malheureusement pas. De plus, plusieurs femmes se sentent inquiètes de prendre des médicaments durant leur grossesse. Elles cherchent d’autres solutions. L’acupuncture est une alternative très intéressante pour traiter les troubles digestifs durant la grossesse. C’est une méthode naturelle, sans risques ni effets secondaires. Dans la plupart des cas, les traitements agissent rapidement et sont très efficaces.

Lors de la visite chez votre acupuncteur, celui-ci peut traiter en même temps plusieurs petits inconforts. Tout en soulageant vos nausées, il peut par exemple augmenter votre niveau d’énergie puis favoriser votre sommeil. Par la même occasion, vous profiterez d’un moment de détente bénéfique et pleinement mérité.

La grossesse est une période unique de la vie et l’acupuncture peut vous aider à en profiter pleinement.

Les troubles digestifs vus par la médecine chinoise

Selon la médecine chinoise, une personne équilibrée est une personne en santé. C’est lorsqu’un déséquilibre s’installe que les malaises apparaissent.

Pour une femme, une grossesse amène un nouvel équilibre dans son corps. Premièrement, il y a l’arrêt des menstruations et la mise en action de plusieurs hormones de grossesse. Puis, une grande partie de notre énergie et de notre sang est détournée de ses fonctions pour assurer la formation et le développement du fœtus.

Une grossesse normale n’affaiblit pas la femme. Parfois même, ce nouvel équilibre amène l’amélioration de votre état de santé. Cependant, si un déséquilibre était déjà présent avant la grossesse (avec ou sans présence de symptômes), ce nouvel équilibre peut amener des inconforts, dont les troubles digestifs.

Nausées et vomissements

Les nausées et vomissements sont des symptômes classiques de la grossesse. C’est même l’un des premiers signes du début de cette aventure. Selon le livre « Mieux vivre avec son enfant », 70 % à 85 % des femmes auraient des nausées au cours de la grossesse. Elles commencent normalement autour de la 4e semaine de grossesse pour se terminer vers la fin du 1er trimestre (13e semaine). Dans certains cas, les nausées peuvent même se prolonger tout au long de la grossesse. Les nausées sont parfois accompagnées de vomissement.

Tel que mentionné dans le livre « Mieux vivre avec mon enfant », l’acupuncture s’avère très efficace pour soulager les nausées et vomissements. Physiologiquement, la médecine chinoise voit les nausées comme étant une rébellion de l’énergie de l’estomac, qui normalement descend. Pendant la grossesse, les hormones de grossesse, un déséquilibre préexistant et un nouvel équilibre qui s’installe amènent l’énergie de l’estomac à remonter, plutôt qu’à suivre son chemin normal (la descente jusqu’aux intestins).

Généralement, seulement quelques traitements en début de grossesse sont nécessaires. Je conseille normalement des traitements plus rapprochés, c’est-à-dire deux dans la même semaine, et ce, pour environ deux semaines. Bien évidemment, le protocole peut varier selon l’intensité des nausées et le nombre de semaines de grossesse.

Étant moi-même maman de deux jeunes garçons, l’acupuncture m’a sauvé lors de ma deuxième grossesse. J’avais de terribles nausées accompagnées de vomissement. Après quatre traitements, l’appétit est revenu et les nausées/vomissements sont disparus.

Les traitements d’acupuncture sont compatibles avec la prise de médicament. Ils peuvent même être complémentaires à la prise de Diclectin qui dans certains cas n’est pas efficace.

Le reflux gastro-œsophagien

Plusieurs femmes ressentent au cours de la grossesse des reflux ou des sensations de brûlure au niveau de l’estomac ou de l’œsophage. L’intensité peut varier, allant du simple inconfort à la douleur. Dans certains cas, les reflux sont pires la nuit et perturbent le sommeil, qui est déjà fragile pendant la grossesse. Grâce à l’acupuncture, les symptômes de reflux et de brûlures à l’estomac et l’œsophage disparaissent après seulement une ou deux rencontres.

D’autres troubles digestifs associés à la grossesse qui peuvent être soulagés avec l’acupuncture :

  • constipation
  • hémorroïdes
  • diminution de l’appétit
  • sensation de plénitude à l’estomac après les repas
  • douleur ou barre à l’estomac
  • gaz et ballonnements
Références
  • Institut national de la santé publique, Mieux vivre avec notre enfant, de la grossesse à 2 ans, édition 2008, Québec, p.79.
  • WEST, Zita, La grossesse au naturel, Éditions Hurtubise HMH, p. 134-135, 2002

Fertilité assistée et acupuncture

L’actualité inspire Édith Charbonneau qui en profite pour faire le point sur l’aide que peut apporter l’acupuncture dans les cas d’infertilité et de traitements de fertilité.

Le désir d’avoir des enfants et de fonder une famille représente une étape importante pour la plupart des couples. On prend alors la décision d’arrêter la contraception. bébé naissantDans certains cas après un cycle ou deux, l’absence des menstruations nous amène la bonne nouvelle : on est enceinte! Mais pour plusieurs couples, il n’est pas si facile de concevoir.

Contrairement à nos grands-mères, les femmes d’aujourd’hui attendent beaucoup plus longtemps avant de devenir mères. On entreprend de longues études, on commence une carrière, on attend de rencontrer notre homme idéal. Plusieurs facteurs nous amènent finalement à concevoir au début de la trentaine (pour certaines la mi ou la fin trentaine).

Quand enfin tout est en place, quand finalement on se sent prête, notre corps, lui, l’est malheureusement moins.

Selon plusieurs sources, un couple sur huit éprouve des troubles de fertilité. Pour certains, on parle d’hypofertilité, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de grossesse après un an de relations sexuelles non protégées. Pour d’autres, incapables de concevoir au-delà d’un an d’essai sans contraception, on parle d’infertilité.

Après plusieurs mois d’essais et de déception, certains couples décident de se tourner vers les cliniques de fertilité.

L’acupuncture est une avenue intéressante pour maximiser les chances de réussite des traitements de fertilité tels que la prise d’hormones pour favoriser l’ovulation, la fécondation in vitro ou l’insémination artificielle.

L’acupuncture et la fertilité

L’acupuncture, disciple vieille de 3000 ans, peut vous aider à augmenter votre fertilité. En 1996, le World Health Organization of United Nations a approuvé les traitements d’acupuncture pour plusieurs conditions dont les troubles reproductifs, l’infertilité, le syndrome prémenstruel, l’impotence, les vaginites, les crampes menstruelles, les cycles irréguliers…

Plusieurs études sorties au cours des dernières années rapportent les effets positifs de l’acupuncture lors de fécondation in vitro. Elles démontrent que cette médecine millénaire augmente les chances de réussite des traitements.

L’acupuncture, une approche holistique

L’acupuncture est une médecine holistique, c’est-à-dire qu’elle considère l’individu dans sa globalité. Elle prend en considération tout votre corps, pas seulement les symptômes que vous croyez reliés à votre fertilité.

Lors de la première rencontre avec un acupuncteur, celui-ci vous posera plusieurs questions sur votre état de santé général : sommeil, digestion, selles, hygiène de vie, antécédents médicaux, menstruations… Par la suite, il sera en mesure d’établir votre bilan de santé selon la médecine traditionnelle chinoise.

Selon cette médecine, une personne équilibrée est une personne en santé. C’est lorsqu’un déséquilibre s’installe que les malaises apparaissent.

Les traitements d’acupuncture visent à rééquilibrer votre corps, à le préparer à concevoir un enfant en santé et le porter à terme.

Comme l’acupuncture est une médecine holistique, vous sentirez également des améliorations sur votre bien-être général :

  • augmentation de votre énergie;
  • diminution du stress;
  • sommeil plus profond;
  • meilleure digestion et évacuation.
Quand consulter un acupuncteur?

Vous pouvez consulter un acupuncteur à tout moment dans vos démarches de fertilité. Certaines femmes consultent assez tôt, avant même de se tourner vers les cliniques de fertilité. Pour certaines d’entre elles, le fait de consulter un acupuncteur avant peut même amener une grossesse.

Pour rééquilibrer votre corps et favoriser la réussite des traitements en clinique de fertilité, il est recommandé de consulter un acupuncteur à quelques reprises quelques semaines avant la date du traitement (qu’il s’agisse d’insémination artificielle, de fécondation in vitro ou de prise d’hormone pour favoriser l’ovulation).

Lors de fécondation in vitro, l’acupuncteur peut se présenter à la clinique de fertilité et vous faire un traitement 25 minutes avant le transfert des embryons, puis tout de suite après.

Lecture inspirante

THE INFERTILITY CURE – THE ANCIENT CHINESE WELLNESS PROGRAM FOR GETTING PREGNANT AND HAVING HEALTHY BABIES, Dr. Randine Lewis, Éditions Little Brown, 2005, ISBN : 9780316159210, 19,99 $

Grossesse et acupuncture

photo maternité

La grossesse est une période importante de la vie. Que ce soit pendant votre grossesse, pour préparer votre accouchement ou en post-partum, l’acupuncture peut vous aider à en profiter pleinement!

La grande aventure

Pour la plupart des femmes, une grossesse est un moment merveilleux dans une vie. Que ce soit la première grossesse ou la troisième, chacune est unique. Durant ces neuf mois, vous subissez de grands changements, autant sur le plan physique que psychologique. Un nouvel équilibre s’installe dans votre corps. Bien que la grossesse ne soit pas une maladie, ce nouvel équilibre peut entraîner des inconforts. Si certaines femmes ne souffrent d’aucun malaise, d’autres par contre se sentiront incommodées à un moment ou à un autre.

La grossesse est une période importante de la vie et l’acupuncture peut vous aider à en profiter pleinement.

L’acupuncture, une médecine préventive et curative

L’acupuncture, vieille de 3000 ans, est une des composantes de la médecine traditionnelle chinoise. C’est une médecine holistique, c’est-à-dire qu’elle considère l’individu dans sa globalité, en prenant compte autant son aspect physique que psychologique.

Selon la médecine chinoise, une personne équilibrée est une personne en santé. C’est lorsqu’un déséquilibre s’installe que les malaises apparaissent. Désormais reconnue officiellement par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le National Institute of Health (NIH), l’acupuncture consiste en l’introduction de fines aiguilles à des points stratégiques du corps pour rétablir l’équilibre énergétique, c’est-à-dire la santé. Une grande partie des vertus de l’acupuncture réside dans son aspect préventif. Lors de votre première rencontre avec un acupuncteur, il dressera votre bilan de santé complet. Tout au long du suivi de la grossesse, il sera alors plus facile de détecter et de prévenir l’apparition de déséquilibres susceptibles de créer de l’inconfort. Si jamais vous ressentez certains malaises, l’acupuncture est aussi en mesure de les traiter et de vous éviter la prise de médicaments. Plusieurs femmes se sentent inquiètes de prendre des médicaments durant leur grossesse, l’acupuncture est alors une alternative intéressante.

Par la même occasion, vous profiterez d’un moment de détente bénéfique et pleinement mérité.

Les bienfaits de l’acupuncture durant votre grossesse

Chaque femme vit sa grossesse d’une façon unique. Et chaque grossesse l’est tout autant. Pour certaines, les trois premiers mois peuvent s’avérer pénibles. Entre les nausées et la très grande fatigue, les futures mamans se sentent souvent découragées. L’arrivée du deuxième trimestre amène habituellement la disparition des nausées et le retour de l’énergie. C’est souvent une très belle période de la grossesse. Toutefois, il y a certains malaises qui peuvent rendre ces semaines plus difficiles. Les dernières semaines arrivent, avec votre belle bedaine qui pousse à vue d’œil. La lourdeur de votre ventre, l’inconfort durant votre sommeil, l’estomac et les intestins qui sont comprimés par le bébé, les questionnements face à l’accouchement qui approche

Pour une multitude de malaises que vous pouvez ressentir, l’acupuncture peut vous aider. En voici quelques exemples :acupuncture femme enceinte

  • Soulagement des nausées et des vomissements
  • Diminution de l’angoisse et de l’anxiété
  • Traitement des troubles digestifs, dont les brûlements d’estomac et le reflux gastrique
  • Maintien du taux de sucre pour contrôler le diabète de grossesse
  • Soulagement de la constipation et des hémorroïdes
  • Activation de la circulation sanguine au niveau des jambes et diminution des enflures et de l’œdème
  • Prévention des menaces d’accouchement prématuré
  • Encourager la version du fœtus en cas de présentation en siège
  • Apaisement des douleurs au dos et au tunnel carpien ainsi que de celles liées à l’irritation du nerf sciatique
  • Traitement des maux de tête et des migraines
La préparation de votre accouchement

À partir de la 36e semaine, dans le but de préparer l’accouchement, une visite hebdomadaire est conseillée. Ces dernières séances visent à favoriser l’assouplissement du col de l’utérus et du périnée, à calmer l’anxiété et à prévenir la fatigue. Grâce à ces rencontres, la future maman augmente ses chances d’être prête pour l’accouchement, autant sur le plan physique que psychologique.

Bébé se fait attendre? Votre médecin parle d’induire le travail? L’acupuncture peut aider à démarrer le travail tout en respectant votre rythme et celui du bébé, s’avérant ainsi une option qui peut vous éviter la prise de médicaments.

Les bienfaits de l’acupuncture après votre accouchement

Bébé   est enfin arrivé. Une nouvelle vie commence. Pour certaines femmes,  les  premières semaines sont souvent plus difficiles. En plus d’avoir à  se  relever d’un accouchement, on doit s’adapter à la vie avec bébé,  sans  parler des nuits qui souvent sont plus courtes. Vous sentez que  votre  corps a besoin d’un petit coup de pouce?  L’acupuncture peut vous  aider  de différentes façons.

  • Soutien aux relevailles de l’accouchement (oedèmes, épisiotomie, hémorroïdes, constipation)
  • Traitement des tranchées utérines
  • Soulagement des problèmes d’allaitement (trop ou trop peu de lait) et des troubles du sein
  • Traitement de la dépression post-partum et le « baby blues »
  • Diminution de l’insomnie
  • Augmentation de l’énergie

Mon enfant et l’acupuncture

2 enfants

Plusieurs parents cherchent des alternatives en ce qui concerne les soins de santé pour leurs bambins. L’acupuncture s’avère une option intéressante pour traiter les différents troubles dont ils souffrent.

Il n’est jamais agréable pour un parent de voir ses enfants malades. Ces derniers ne comprennent pas toujours ce qui leur arrive, et ils ne peuvent pas se dire, comme nous, les adultes, que dans quelques jours, tout ira bien.

Certains enfants, sans raison apparente, sont plus fragiles que d’autres aux infections. La rentrée en garderie, entre autres, peut amener chez plusieurs petits des infections à répétition. Ces situations peuvent être difficiles à vivre, autant pour les enfants que pour les parents.

Qu’est-ce que l’acupuncture?

L’acupuncture, discipline vieille de 3000 ans, est une des composantes de la médecine traditionnelle chinoise. C’est une médecine holistique, c’est-à-dire qu’elle considère l’individu dans sa globalité, en tenant compte autant son aspect physique que psychologique. Selon la médecine chinoise, une personne équilibrée est une personne en santé. C’est lorsqu’un déséquilibre s’installe que les malaises apparaissent.

Désormais reconnue officiellement par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le National Institute of Health (NIH), l’acupuncture consiste en l’introduction de fines aiguilles à des points stratégiques du corps pour rétablir l’équilibre énergétique, c’est-à-dire la santé.

À partir de quel âge puis-je amener mon enfant chez l’acupuncteur?

Dès les premières semaines de vie, votre enfant peut recevoir des traitements d’acupuncture. Bien entendu, les traitements sont adaptés à l’âge de l’enfant. Un enfant de 4 semaines ne sera pas traité de la même façon qu’un enfant de 5 ans.

Comment se déroule une séance?

Lors de la première rencontre, l’acupuncteur prendra le temps de poser aux parents plusieurs questions sur l’enfant pour faire son bilan de santé.

  • Comment la grossesse et l’accouchement se sont-ils déroulés?
  • Est-ce que l’enfant a été malade depuis sa naissance?
  • Comment l’enfant dort-il, mange-t-il, élimine-t-il?
  • Quels sont les antécédents médicaux des parents, des frères et sœurs?

Puis, selon l’âge et la raison de la consultation, quelques aiguilles seront insérées, mais non laissées en place. Contrairement aux traitements d’acupuncture pour les adultes, on retire immédiatement les aiguilles après les avoir insérées. Par la suite, à l’aide d’un petit rouleau, on exécute un massage sur certains trajets et points d’acupuncture.

Pendant le traitement, selon l’âge et l’attitude de l’enfant, celui-ci sera assis sur ses parents ou sur la table d’acupuncture. L’acupuncteur saura s’adapter à l’attitude de votre enfant et vous proposera des idées pour rendre la séance agréable pour tous.

Est-ce douloureux pour mon enfant?

Avez-vous déjà reçu un traitement d’acupuncture? Habituellement, on ne sent pratiquement pas les aiguilles. Parfois, on peut ressentir une lourdeur, un léger choc électrique, un spasme musculaire. Toutes ses réactions sont minimes et ne durent normalement que l’espace de quelques secondes.

Pour votre enfant, c’est la même chose. Il ne sentira pas la plupart des aiguilles, mais peut pleurer lors de l’insertion d’une aiguille. C’est plus surprenant que douloureux. Certains enfants, à la suite de vaccins, peuvent avoir peur des aiguilles. L’acupuncteur devra alors s’adapter et proposer 1 ou 2 aiguilles à la première rencontre puis augmenter le nombre progressivement. En ce qui concerne le rouleau pour effectuer le massage, ça chatouillera votre enfant.

Combien de traitements sont nécessaires?

Normalement, entre 2 et 10 rencontres sont nécessaires, 10 étant pour des cas plus complexes comme de l’asthme ou des problèmes de peau.

Il faut d’abord que l’acupuncteur dresse le bilan de santé de votre enfant avant de pouvoir vous dire combien de traitements seront nécessaires. On constate ensuite la réaction de l’enfant à son premier traitement. Certains enfants, à la suite de cette rencontre, voient leur condition s’améliorer de 50 % tandis que pour d’autres, ce sera seulement 10 %. Toutefois, les enfants réagissent beaucoup plus rapidement aux traitements que les adultes. Contrairement à nous, les enfants ne traînent pas derrière eux plusieurs années de mauvaises habitudes de vie, de stress et de mauvaise alimentation.

Fertilité et acupuncture

L’acupuncture s’avère une alternative intéressante pour augmenter votre fertilité. Elle prépare votre corps à concevoir un enfant en santé et à le porter à terme.

Depuis notre adolescence, la société nous enseigne à nous protéger lors de relations sexuelles pour éviter une grossesse non désirée de même que des maladies transmises sexuellement. On se fait répéter mainte et mainte fois le même discours : une relation sexuelle sans protection = possibilité de grossesse et/ou de MTS. La plupart d’entre nous ont grandi avec ce discours.

Puis, arrive un moment dans la vie où la plupart des couples désirent fonder une famille. On prend alors la décision d’arrêter la contraception. Pour certaines chanceuses, le cycle suivant ou celui d’après, un retard dans nos règles nous amène la bonne nouvelle : on est enceinte!

Mais pour plusieurs couples, l’arrêt de la contraception ne rime pas automatiquement avec grossesse. On se rend finalement compte que ce n’est pas si facile de concevoir.

Notre société et la fertilité

Plusieurs paramètres de fertilité ont changé depuis 2 générations. Contrairement à nos grands-mères, les femmes d’aujourd’hui attendent beaucoup plus longtemps avant de devenir mères. On étudie pendant plusieurs années, on commence notre carrière, on rencontre notre homme idéal puis finalement, vers la trentaine (pour certaines, la mi ou la fin trentaine), on se sent enfin prête à fonder une famille.

Mais quand on est prête, notre corps l’est malheureusement moins. Selon plusieurs sources, la fertilité des femmes atteint son apogée vers l’âge de 20 ans. À partir de 30 ans, elle diminue lentement, puis plus rapidement à partir de 35 ans.

Un autre paramètre important de notre fertilité est notre hygiène de vie. Des années et des années de stress et de mauvaise alimentation, l’abus d’alcool, le tabac et la pollution laissent également une trace sur notre fertilité. Pour un couple, les troubles de fertilité peuvent être difficiles, parfois même dévastateurs. Mais les femmes sont tenaces, elles ne laissent pas tomber si facilement.

L’acupuncture pour augmenter votre fertilité

L’acupuncture, discipline vieille de 3000 ans, s’avère une alternative intéressante pour augmenter votre fertilité. En 1996, le World Health Organisation of United Nations approuve les traitements d’acupuncture pour plusieurs conditions, dont les troubles reproductifs, l’infertilité, le syndrome prémenstruel, les vaginites, les cycles irréguliers, les douleurs menstruelles, l’impotence…

Elle peut également être utilisée pour maximiser les chances de réussite des traitements de fertilité comme l’insémination ou la fécondation in vitro. L’acupuncture prépare votre corps à concevoir un enfant en santé et à le porter à terme.

Les traitements d’acupuncture pour la fertilité

L’acupuncture est une médecine holistique, c’est-à-dire qu’elle considère l’individu dans sa globalité. Elle prend en considération tout votre corps, pas seulement les symptômes que vous pensez reliés à votre fertilité.

Lors de votre première visite chez un acupuncteur, il dressera votre bilan de santé complet. Il vous posera plusieurs questions sur votre état général (votre sommeil, votre digestion, votre hygiène de vie…) et pourra par la suite diagnostiquer vos déséquilibres selon la médecine chinoise.

Selon cette médecine, une personne équilibrée est une personne en santé. C’est lorsqu’un déséquilibre s’installe que les malaises apparaissent. L’acupuncture peut alors vous aider à rebalancer votre corps et augmenter votre santé et votre bien-être général, de même que votre fertilité. On ne s’attarde pas à traiter un symptôme individuel, mais à rebalancer tout le corps.

L’acupuncteur vous posera plusieurs questions sur vos menstruations, qui sont à la base des traitements d’acupuncture pour la fertilité.

  • votre cycle menstruel est-il régulier ou irrégulier?
  • la longueur de ce cycle, court ou long?
  • souffrez-vous d’un syndrome prémenstruel (irritabilité, tristesse, seins sensibles)?
  • avez-vous des douleurs avant, pendant ou après les menstruations?
  • votre sang est-il foncé ou clair?
  • est-il fluide ou y a-t-il présence de caillots?
  • perdez-vous peu ou beaucoup de sang durant cette période?

Durée des traitements d’acupuncture pour la fertilité

Il faut vous donner au moins 3 mois, donc 3 cycles, avant que les traitements atteignent leur plein effet. Toutefois, des améliorations sur votre état général se feront sentir bien avant :

  • augmentation de votre énergie
  • diminution du stress
  • sommeil plus profond
  • cycle plus régulier
  • diminution ou disparition du syndrome prémenstruel
  • flux menstruel plus fluide…

Certaines femmes peuvent également tomber enceintes avant 3 mois, pour d’autres, ce sera beaucoup plus long.

L’acupuncture demande une plus grande implication personnelle dans votre traitement que la simple prise de médicaments. C’est à vous de prendre le contrôle de votre corps, de votre santé. Personne n’est plus connecté avec votre corps que vous-même.

Pour maximiser l’effet des traitements d’acupuncture, l’acupuncteur pourra vous conseiller des changements à faire au niveau de votre hygiène de vie :

  • exercices de relaxation et de respiration
  • diminuer ou arrêter la prise d’alcool, de tabac et de stimulants
  • alimentation adaptée à votre condition : par exemple moins froide ou moins sucrée
  • certaines herbes

L’acupuncture est une alternative qui vous apportera santé et bien-être, tout en favorisant votre fertilité.

Lecture inspirante

The infertiliy cure, du Dr. Randine Lewis, éditions Little Brown, 2005, ISBN : 9780316159210, 18,99 $