Grossesse

L’acupuncture pour réguler les hormones et booster la fertilité

Une nouvelle étude démontre l’efficacité de l’acupuncture pour réguler les hormones et favoriser la fertilité lors du syndrome des ovaires polykystiques.

Lien vers l’étude

 

 

 

Capsule web portant sur l’acupuncture et la grossesse

Vous vous demandez comment l’acupuncture peut vous aider durant la grossesse?

Voici ma nouvelle capsule web sur le sujet.

 

 

L’acupuncture pour augmenter la fertilité masculine

Vous avez des problèmes d’infertilité? Vous n’êtes pas seuls. Près d’un couple sur cinq échoue à concevoir un enfant après un an d’essai.

Bien qu’on entend davantage parler de fertilité féminine, dans près de la moitié des cas, c’est la fertilité de l’homme qui est en cause.

Pour ces patients, l’acupuncture s’avère une solution efficace et éprouvée. C’est pour cette raison que certaines cliniques de fertilité du Québec travaillent de concert avec des acupuncteurs.

Les effets de l’acupuncture

Ces trente dernières années, des scientifiques de plusieurs pays se sont intéressés à l’effet de l’acupuncture sur la fertilité masculine. Ces études suggèrent que l’acupuncture est une approche efficace pour améliorer tant la qualité (mobilité et morphologie) que la quantité des spermatozoïdes. La recherche par rapport à l’acupuncture est donc une avenue prometteuse pour la fertilité masculine, même si de plus grandes études avec une meilleure méthodologie doivent venir appuyer ces premières conclusions.

Dans une de ces études, le pourcentage de mobilité progressive des spermatozoïdes augmente de 44,5% à 55% à la suite des traitements d’acupuncture. Une autre étude révèle une augmentation de 24% du nombre de spermatozoïdes.

Toutefois, lorsque l’oligospermie (c’est-à-dire la concentration anormalement basse de spermatozoïdes dans le sperme) est plus intense, l’acupuncture sera moins efficace. Il demeure que son effet n’est pas nul : dans 50% des cas, on note une amélioration.

Pour ceux qui sont à la limite de l’oligospermie et que la grossesse tarde à venir, l’acupuncture peut avoir un effet positif, en augmentant vos chances de concevoir.

Traitement 

Normalement, je recommande entre 10 et 20 traitements, à raison d’un par semaine.

Lors de votre première rencontre avec l’acupuncteur, plusieurs questions vous seront posées afin d’établir un diagnostic en médecine chinoise. L’acupuncteur sera alors en mesure d’élaborer un traitement personnalisé, adapté à votre condition.

En plus des aiguilles, l’acupuncteur utilise souvent le moxa. À l’aide du moxa, on chauffe des points d’acupuncture. Une rougeur apparait et une agréable chaleur est ressentie localement.

Qu’est-ce que le moxa?

Les moxas sont constitués de feuilles d’armoise séchées et se présentent  le plus souvent sous la forme d’un cigare. La moxibustion, une technique utilisée Médecine traditionnelle chinoise, consiste en l’utilisation d’une herbe pour chauffer des points d’acupuncture.

Au moment de l’insertion des aiguilles, l’acupuncteur les bouge parfois pour amener une légère sensation électrique. Le fait de bouger les aiguilles stimule davantage les points et augmente l’efficacité des traitements.

L’acupuncteur peut également vous conseiller l’utilisation d’herbes pour augmenter les effets du traitement. Tout comme l’acupuncture, l’herbologie est une des composantes de la médecine traditionnelle chinoise.

En plus de stimuler votre fertilité, les traitements d’acupuncture auront des effets positifs sur votre état général :

  • Diminution du stress
  • Augmentation de votre niveau d’énergie
  • Amélioration de la qualité de votre sommeil
  • Favoriser la digestion

Les résultats peuvent tarder à venir considérant que le processus de renouvellement des spermatozoïdes prend environ dix semaines. Pour atteindre le plein effet des traitements, il faut donc compter plus d’un cycle de spermatogénèse.

Domaine en évolution

Dans beaucoup de cas d’oligospermie, les causes sont inconnues. Ce domaine d’étude est donc en évolution.

On sait toutefois que l’hygiène de vie peut affecter la production de spermatozoïdes. La diminution du stress que vous procure l’acupuncture vient donc ajouter aux bienfaits du traitement. Votre acupuncteur pourra aussi vous suggérer quelques changements dans votre  alimentation et votre hygiène de vie, en vue d’optimiser les résultats et vous amener à concevoir.

Capsule web portant sur l’acupuncture et la fertilité.

Pour en savoir plus sur l’acupuncture et la fertilité, je vous invite à visionner cette capsule web, la première d’une série portant sur l’acupuncture et la périnatalité. Bon visionnement!

 

L’acupuncture pour induire l’accouchement

À l’accouchement, la plupart des femmes désirent éviter une induction médicale. Elles peuvent alors se tourner vers l’acupuncture, une alternative efficace et non invasive pour favoriser le déclenchement.

acupuncture femme enceinteComment fonctionnent les traitements?

Les traitements peuvent stimuler le corps dans les différentes étapes qui mènent au travail actif. Plusieurs points permettent de :

– Stimuler l’utérus

– Faire descendre bébé

– Assouplir le col

Les aiguilles amènent aussi la femme à relaxer et à entrer dans un état d’intimité qui permet l’ouverture.

Comme chaque femme vit sa grossesse d’une façon unique, votre acupuncteur adaptera le traitement en fonction de votre état. Les informations sur votre état obstétrical (état de votre col : dilatation, effacement, col mou ou rigide, antérieur ou postérieur, et la hauteur de bébé) permettent à l’acupuncteur de mieux travailler. Vous pouvez demander ces informations à votre médecin ou à votre sage-femme.

Contrairement au déclenchement médical, l’acupuncteur travaille en harmonie avec votre corps, en respectant l’équilibre délicat des hormones.

Quand commencer les traitements?

À partir de la 40e semaine
Si aucune raison médicale n’amène votre médecin ou votre sage-femme à vouloir déclencher l’accouchement avant 41 semaines et 6 jours (limite généralement admise), vous pouvez commencer les traitements à partir de la 40e semaine.

À partir de la 36e semaine
Pour les femmes qui ont eu des problèmes lors d’un accouchement antérieur et qui désirent éviter une induction médicale, les traitements peuvent débuter à 36 semaines. De la 36e à la 39e semaine, l’acupuncteur stimulera des points pour préparer le corps à l’accouchement. Ces traitements agissent principalement sur le col de l’utérus, l’utérus et le périnée. En plus de favoriser le travail naturel, les traitements d’acupuncture peuvent soulager plusieurs inconforts de fin de grossesse.

Induction par acupuncture avant terme

Certaines conditions médicales liées à la grossesse peuvent amener votre médecin ou sage-femme à vouloir induire l’accouchement avant terme :

  • Diabète gestationnel
  • Haute tension artérielle
  • Retard de croissance in-utéro
  • Femme âgée de plus de 40 ans
  • Grossesse gémellaire

Des traitements d’acupuncture pour tenter d’induire le travail avant terme sont alors indiqués. Parfois, les traitements ne déclenchent pas l’accouchement, mais préparent le corps pour l’induction, qui en sera alors facilité.

Certaines femmes viennent me voir pour déclencher l’accouchement avant la date prévue. Plusieurs raisons amènent le couple à décider qu’il serait préférable que bébé naisse à un certain moment plutôt que de laisser la nature suivre son cours (inconfort ou épuisement de la femme, engagements professionnels du conjoint, famille de l’étranger ici pour un temps limité, etc.). S’il n’y a pas de raisons médicales qui justifient l’induction, je leur conseille normalement des traitements d’acupuncture visant à préparer le corps à l’accouchement et à traiter les inconforts liés à la fin de grossesse.

Nombre de traitements nécessaires

Certaines femmes entrent en travail dès leur premier traitement. Il est toutefois plus fréquent que deux ou trois traitements soient nécessaires pour atteindre les résultats souhaités.

Relation entre pesticides et santé, notamment sur la qualité du sperme

De plus en plus de voix dénoncent les dommages que causent les pesticides à l’environnement et à la santé humaine.

Les listes qui paraissent chaque année suggèrent d’éviter de consommer les 12 fruits et légumes « salopards » qui contiennent le plus grand nombre de pesticides détectés lors des inspections menées notamment par l’Agence canadienne d’inspection des aliments et la USDA. Il s’agit de fruits et légumes parmi les plus consommés. Au lieu d’éviter de les consommer, on peut se tourner vers l’agriculture biologique qui offre des fruits et légumes sans pesticides.

Un article paru sur Ici.Radio-Canada.ca dresse une liste de ces fruits et légumes.

 

Une étude sortie plutôt cette semaine fait le lien entre les pesticides présents dans les fruits et légumes et la qualité du sperme.

Voici le lien vers l’article publié dans le Huffington post.

 

L’acupuncture pour bien repositionner votre bébé

 

Au moment de la naissance, entre 3 et 4 % des bébés se présentent naturellement par les fesses ou les pieds – on parle de bébés en siège.  Au Québec, la plupart de ces cas finissent en césarienne. Pour les femmes qui désirent éviter cette voie, l’acupuncture offre une solution éprouvée, sécuritaire et sans effets secondaires pour bien repositionner bébé.
Comment agit l’acupuncture?

Dans les traitements visant à retourner le bébé, l’acupuncteur utilise des aiguilles pour augmenter le volume de liquide amniotique. Un plus grand volume de liquide dans lequel baigne le bébé facilite ses mouvements et augmente les chances qu’il se retourne. L’acupuncteur chauffe également un point appelé 67V qui est situé à l’extrémité du petit orteil. Ce point a pour principale fonction d’amener un mouvement de la tête vers le bas. Selon une étude de Cardini et Weixin publiée en 1998, la chaleur sur ce point précis augmente la production de deux hormones de grossesse (la prostaglandine et l’œstrogène du placenta), ce qui favorise des mouvements utérins. Ces mouvements peuvent amener le bébé à bouger et sont sans danger pour la grossesse. Pour chauffer le point, l’acupuncteur utilise un cigare de feuilles d’armoise séchées appelé « moxa ». Cette technique, utilisée en médecine traditionnelle chinoise, est connue sous le nom de moxibustion. Le moxa a pour effet de tonifier et de réchauffer, ce qui produit du mouvement et de l’activité qui encouragent le bébé à bouger et à amener sa tête vers le bas. Dans les hôpitaux, où la fumée est interdite, les acupuncteurs travaillent avec des moxas électriques. L’acupuncture et la moxibustion peuvent également être utilisées pour les bébés placés en transverse.

Les études scientifiques

En 2001, une étude publiée dans le American Journal of Managed Care a examiné l’efficacité de l’acupuncture et de la moxibustion dans les cas de siège. 357 femmes ayant des bébés en siège ont participé à l’étude. Les femmes du groupe de contrôle devaient effectuer des exercices, suivis de manipulations céphaliques externes. Ces interventions ont permis à 73 % des bébés de se retourner. Les femmes du groupe test, quant à elles, recevaient quotidiennement un traitement de 30 minutes de moxibustion sur le point 67V, combiné à de l’acupuncture, sans exercice ni manipulation. À la suite de ces interventions, 92 % des bébés se sont retournés. D’autres études ont par la suite corroboré ces résultats. En 2012, des chercheurs ayant analysé et comparé huit études ont conclu que les traitements d’acupuncture, la moxibustion et des exercices posturaux engendrent le plus fort taux de présentation céphalique (tête vers le bas).

À quel moment consulter?

Les femmes peuvent consulter un acupuncteur pour favoriser le bon positionnement de bébé dès la 32e semaine de grossesse. Il ne faut pas trop tarder avant de consulter, car les traitements de « version » par acupuncture sont pleinement efficaces entre la 32e et la 36e semaine. À partir de la 36e semaine, les chances que le bébé se retourne diminuent considérablement puisqu’il y a moins de liquide amniotique et que le bébé est de plus en plus restreint dans l’utérus. Par ailleurs, le fait de consulter dès la 32e semaine permet de réaliser la version plus tôt dans la grossesse, ce qui apporte une tranquillité d’esprit pour les futures mères. Pour les bébés qui sont toujours en siège à la 36e semaine, les médecins et les sages-femmes proposent une version manuelle. Dans ces cas, le fait d’avoir été préalablement traitée en acupuncture augmente les chances de version puisqu’il y aura une plus grande quantité de liquide amniotique dans l’utérus.

La rencontre

Lors de votre première rencontre, l’acupuncteur vous posera plusieurs questions sur votre grossesse et sur votre état général de santé. Par la suite, il pourra établir un diagnostic selon la médecine traditionnelle chinoise et proposer un plan de traitement. Le traitement variera selon les signes et les symptômes de chacune. En plus d’aider bébé à se retourner, l’acupuncteur pourra soulager plusieurs de vos inconforts de grossesse tels l’insomnie, l’anxiété et les troubles digestifs. Par la suite, l’acupuncteur insèrera quelques aiguilles fines et chauffera le point 67V à l’aide du moxa pendant 30 minutes. Il vous expliquera ensuite comment effectuer ce traitement vous-même, à la maison. Une à deux séances d’acupuncture, combinées à un traitement quotidien de moxa, produisent de très bons résultats. Pour obtenir les pleins effets, une ou deux séances par jour, d’une durée de 30 minutes, sont conseillées pendant un minimum d’une semaine. Notez qu’il est important de consulter un acupuncteur avant d’entreprendre le traitement de moxa à la maison. L’acupuncture est donc une alternative éprouvée et sans effets secondaires pour bien repositionner bébé. Consulter un acupuncteur dès la 32e semaine de grossesse prévient considérablement les cas de siège à la naissance et procure une tranquillité d’esprit qui est souvent la bienvenue en fin de grossesse. Par la même occasion, votre séance vous procurera un moment de détente bénéfique et pleinement mérité

Feu vert pour la création d’une banque de lait maternel

bébé naissant À la fin mai, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi qui donne le feu vert à Héma-Québec pour la création d’une banque publique de lait maternel destinée aux grands prématurés. Cette banque de lait vise à assurer la collecte, le dépistage, le  traitement et la distribution de lait humain pour les grands prématurés  qui ne reçoivent pas ou trop peu de lait de leur propre mère.

 

Étude suédoise portant sur l’acupuncture et le syndrome des ovaires polykystiques

Dans cette étude suédoise publiée en 2012, on démontre l’efficacité de l’acupuncture lors du syndrome des ovaires polykystiques pour augmenter la fréquence des cycles menstruels,  favoriser l’ovulation et diminuer le taux de progestérone.

Lien:

Acupuncture for ovulation induction in polycystic ovary syndrome: A randomized controlled trial.

 

L’efficacité de l’acupuncture: ménopause, FIV, ovaires polykystiques mentionnés dans une étude suédoise

Dans un article publié le 10 juin dans The Sydney Morning Herald, on souligne l’efficacité de l‘acupuncture pour traiter le syndrome des ovaires polykystiques et les bouffées de chaleur lors de la ménopause, et également lors de FIV.

Lien vers l’article:

Can acupuncture boost fertility and cool hot flushes?