Étude suédoise portant sur l’acupuncture et le syndrome des ovaires polykystiques

Dans cette étude suédoise publiée en 2012, on démontre l’efficacité de l’acupuncture lors du syndrome des ovaires polykystiques pour augmenter la fréquence des cycles menstruels,  favoriser l’ovulation et diminuer le taux de progestérone.

Lien:

Acupuncture for ovulation induction in polycystic ovary syndrome: A randomized controlled trial.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *