préparation à l’accouchement

Capsule web portant sur l’acupuncture et la grossesse

Vous vous demandez comment l’acupuncture peut vous aider durant la grossesse?

Voici ma nouvelle capsule web sur le sujet.

 

 

L’acupuncture pour induire l’accouchement

À l’accouchement, la plupart des femmes désirent éviter une induction médicale. Elles peuvent alors se tourner vers l’acupuncture, une alternative efficace et non invasive pour favoriser le déclenchement.

acupuncture femme enceinteComment fonctionnent les traitements?

Les traitements peuvent stimuler le corps dans les différentes étapes qui mènent au travail actif. Plusieurs points permettent de :

– Stimuler l’utérus

– Faire descendre bébé

– Assouplir le col

Les aiguilles amènent aussi la femme à relaxer et à entrer dans un état d’intimité qui permet l’ouverture.

Comme chaque femme vit sa grossesse d’une façon unique, votre acupuncteur adaptera le traitement en fonction de votre état. Les informations sur votre état obstétrical (état de votre col : dilatation, effacement, col mou ou rigide, antérieur ou postérieur, et la hauteur de bébé) permettent à l’acupuncteur de mieux travailler. Vous pouvez demander ces informations à votre médecin ou à votre sage-femme.

Contrairement au déclenchement médical, l’acupuncteur travaille en harmonie avec votre corps, en respectant l’équilibre délicat des hormones.

Quand commencer les traitements?

À partir de la 40e semaine
Si aucune raison médicale n’amène votre médecin ou votre sage-femme à vouloir déclencher l’accouchement avant 41 semaines et 6 jours (limite généralement admise), vous pouvez commencer les traitements à partir de la 40e semaine.

À partir de la 36e semaine
Pour les femmes qui ont eu des problèmes lors d’un accouchement antérieur et qui désirent éviter une induction médicale, les traitements peuvent débuter à 36 semaines. De la 36e à la 39e semaine, l’acupuncteur stimulera des points pour préparer le corps à l’accouchement. Ces traitements agissent principalement sur le col de l’utérus, l’utérus et le périnée. En plus de favoriser le travail naturel, les traitements d’acupuncture peuvent soulager plusieurs inconforts de fin de grossesse.

Induction par acupuncture avant terme

Certaines conditions médicales liées à la grossesse peuvent amener votre médecin ou sage-femme à vouloir induire l’accouchement avant terme :

  • Diabète gestationnel
  • Haute tension artérielle
  • Retard de croissance in-utéro
  • Femme âgée de plus de 40 ans
  • Grossesse gémellaire

Des traitements d’acupuncture pour tenter d’induire le travail avant terme sont alors indiqués. Parfois, les traitements ne déclenchent pas l’accouchement, mais préparent le corps pour l’induction, qui en sera alors facilité.

Certaines femmes viennent me voir pour déclencher l’accouchement avant la date prévue. Plusieurs raisons amènent le couple à décider qu’il serait préférable que bébé naisse à un certain moment plutôt que de laisser la nature suivre son cours (inconfort ou épuisement de la femme, engagements professionnels du conjoint, famille de l’étranger ici pour un temps limité, etc.). S’il n’y a pas de raisons médicales qui justifient l’induction, je leur conseille normalement des traitements d’acupuncture visant à préparer le corps à l’accouchement et à traiter les inconforts liés à la fin de grossesse.

Nombre de traitements nécessaires

Certaines femmes entrent en travail dès leur premier traitement. Il est toutefois plus fréquent que deux ou trois traitements soient nécessaires pour atteindre les résultats souhaités.

L’acupuncture pour préparer l’accouchement

acupuncture femme enceinteL’acupuncture s’avère un bon outil pour se préparer à l’accouchement, autant sur le plan physique que psychologique. La future maman augmente ainsi ses chances d’être prête!

L’accouchement représente un moment important dans une grossesse, dans une vie. Après neuf mois de cohabitation, de contact avec ce petit être qui grandit en nous, le temps est enfin venu de se rencontrer.

Plus les semaines avancent et plus on sent ce moment approcher. La peur de l’inconnu se mélange alors à l’excitation.

Pour la femme, l’accouchement représente un défi. Que ce soit notre premier accouchement ou non, cette épreuve d’ouverture comporte un univers inconnu. Et chaque femme ressent le besoin de s’y préparer. Cette préparation varie bien sûr selon nos expériences précédentes, selon notre vision que nous avons de l’accouchement. Une multitude d’outils, dont l’acupuncture, s’offrent alors à nous pour nous guider, pour nous assister.

Les bienfaits de l’acupuncture en fin de grossesse

Chaque femme vit sa grossesse d’une façon unique. Et chaque grossesse l’est tout autant. Les traitements sont donc adaptés à vous, à votre état présent.

Physiquement, l’acupuncture travaille 3 aspects principaux :

Le périnée : par des points situés sur la cheville et dans le bas du dos, les traitements visent à assouplir le périnée, et ainsi réduire les chances de déchirure au moment de la poussée;

Le col de l’utérus : on le prépare pour l’accouchement, pour qu’au moment opportun, il puisse s’ouvrir de façon harmonieuse, en diminuant les chances de stagner en cour de travail.

L’utérus : on tonifie l’utérus pour favoriser, lors du travail, des contractions régulières et efficaces.

photo maternitéQuand commencer les traitements?

À partir de la 36e semaine, une visite hebdomadaire est conseillée. En plus de travailler spécifiquement le corps en vue de l’accouchement, les traitements d’acupuncture peuvent soulager plusieurs inconforts de fin de grossesse, comme :

Certains points calment également l’anxiété et le stress que peuvent ressentir les femmes avant l’accouchement.

L’acupuncture pour les cas particuliers

Induction : Bébé se fait attendre? Votre médecin parle d’induire le travail? L’acupuncture peut aider à démarrer le travail tout en respectant votre rythme et celui du bébé, s’avérant ainsi une option qui peut vous éviter la prise de médicaments.

Si lors d’une grossesse précédente, votre bébé a tardé à venir, consulter un acupuncteur de façon préventive à partir de la 36e semaine peut être une très bonne idée. Celui-ci pourra alors agir de façon plus spécifique et éviter ainsi l’induction et le stress relié à l’attente.

Diabète de grossesse : Lors de diabète gestationnel, les médecins ne laissent pas les femmes se rendre à leur 40e semaine de grossesse. Normalement, une induction est planifiée vers la 38e semaine. L’acupuncture peut vous aider à préparer votre col en vue du travail et peut-être même éviter l’induction.

Haute pression et signes de pré-éclampsie : Certaines femmes en fin de grossesse ont une pression sanguine plus élevée. Associée à la présence de protéines dans les urines et parfois à un œdème important, la haute pression devient un signe de possible de pré-éclampsie. Les traitements d’acupuncture s’avèrent très efficaces pour faire diminuer la pression.

Lectures inspirantes